« Je crois à la quatrième dimension, et à une cinquième (...) disait Coco. C’est né du besoin d’être rassurée, de croire que l’on ne perd jamais tout et qu’il se passe quelque chose de l’autre côté. »
Marcel Haedrich, “Coco Chanel”, Belfond, Paris, 1987
UNE HISTOIRE D'AMOUR down